Le mental en cours d'allemand
 
 

De nombreux élèves se plaignent de ne "rien comprendre" ou de perdre leurs moyens pendant les contrôles.

Voici quelques pistes de réflexions.

Le mental en cours d'allemand ou mettre toutes les chance de son côté pour progresser (sans stress mais avec des efforts… les miracles se produisent rarement !)

(Librement inspiré de l'excellent article de François Castell dans les non moins excellents magazines Ultrafondus n°43 (juin 2007) et 44 (juillet/août 2007)

"Impression de ne pas y arriver, l'allemand, d'abord, c'est dur et puis on ne comprend rien !" "Impossible de retenir mon vocabulaire !" "Je dois être imperméable à cette langue… "

Trop souvent (et malgré les efforts de leurs professeurs), les élèves semblent désappointés à l'approche du cours d'allemand (mais pas seulement). Voici quelques pistes que chacun devra vérifier, tester ou modifier puis améliorer selon ses propres caractéristiques. Il s'agit d'optimiser humblement les capacités de chacun, surtout si quelque chose ne marche pas…

Commençons par un peu de théorie : " Il n'y a pas d'échec, il n'y a que des expériences ". Analyser ses difficultés permet si besoin de corriger certains aspects.

En quoi l'allemand (et de manière générale mon cursus scolaire) est-il important pour moi ? S'il te manque des éléments de réponse, tu peux toujours aller voir les meilleures raisons d'apprendre l'allemand. " Si tu ne sais pas où tu vas, tu risques de mettre longtemps pour y arriver ". A toi de te fixer des objectifs : avoir la moyenne au devoir de vocabulaire, progresser de trimestre en trimestre, retenir une satanée liste de verbes irréguliers, assurer des points d'avance au bac, mettre toutes les chances de ton côté pour réussir des études ambitieuses où la sélection des meilleurs sera ardue ?

Je pense aussi qu'il n'y a pas que l'école et le lycée général dans la vie. Je ne sais plus qui disait quelque chose du genre "Je ne suis pas allé à l'école longtemps et ça m'a servi toute ma vie"... Regardez autour de vous ceux qui n'ont pas fréquenté longtemps les bancs de l'école... Sont-ils vraiment pire que les autres?

Quelques phrases pour se motiver ...(glanées sur des forums, notamment http://leplaisirdenager.blogspot.com/2010/05/motivations.html)

"Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. " [Arthur Ashe] Traduction pour vous : le travail régulier est la meilleure façon d'avoir confiance en soi!

Vous êtes plus courageux que vous le croyez, plus fort qu'il n'y paraît et plus intelligent que vous ne le pensez.

Bien sûr que c'est difficile. C'est fait pour être difficile. Si ce n'était pas difficile, tout le monde le ferait. La difficulté donne de la grandeur aux choses ou plus simplement rien de facile n'a de grandeur. Ou du même genre, citation dans Cyrano de Bergerac de E. Rostand), "c'est bien plus beau quand c'est difficile!"

La chance, c'est quand la bonne opportunité surgit après une bonne préparation et beaucoup de travail. Traduction : plus on travaille ses textes, plus on a de chance de tomber sur un texte révisé...

Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité; un optimiste voit une opportunité dans chaque difficulté. Traduction : ne vous arrêtez pas à la moindre difficulté!

Quand vous êtes en pleine difficulté, surtout continuez d'avancer !

La meilleure manière de manger un éléphant vous bloquant la route c'est de le couper en tous petits morceaux. Traduction : loin de vous décourager devant l'ampleur de la tache, prenez-la petit bout par petit bout. On révise les conjugaisons, puis la place du verbe puis...

Einige Zitate zum Nachdenken... (Die Herkunft dieser Zitate ist manchmal umstritten!)

Der Anfang ist die Hälfte des Ganzen (Aristoteles)

Wer nicht weiß wo er hin will, darf sich nicht wundern, wenn er nirgendwo ankommt. (Gabriel Barylli)

Der Drache lehrt: Wer hoch steigen will, muss es gegen den Wind tun. (Chinesische Weisheit)

Der Mensch, der den Berg versetzte, war derselbe, der anfing, kleine Steine Wegzutragen. (Altes chinesisches Sprichwort)

Fang an. Dadurch allein kann das Unmögliche möglich werden. (Carlyle)

Wir können den Wind nicht ändern, aber wir können die Segel richtig setzen. (Aristoteles)

Wer kämpft, kann verlieren. Wer nicht kämpft, hat schon verloren. (Bertold Brecht)

Jeder Mensch hat die Chance, mindestens einen Teil der Welt zu verbessern, nämlich sich selbst. (Paul Anton de Lagarde)

Wenn wir all das tun würden, was wir tun könnten, dann würden wir uns sehr über uns selbst wundern. (Thomas Alva Edison)

Viele Menschen wissen, dass sie unglücklich sind. Aber noch mehr Menschen wissen nicht, dass sie glücklich sind. (Albert Schweizer)

 
     
 
Retour au sommaire