Choisir un bon voisin de classe  
 

La question se pose à chaque début d'année ou en cours d'année selon les humeurs et les changements de "tactique".

En début d'année, je tiens à un ordre spécifique sans changement, tout simplement pour retenir au plus vite vos prénoms. Après une certaine période (environ 3 semaines - 1 mois), vous pourrez vous-même choisir votre voisin(e). Si toutefois, un groupe ou une paire d'élèves gênait la bonne conduite de la classe alors je vous séparerai...

 
     
 

Vous avez tendance à choisir comme voisin ou voisine, le copain ou la copine de cour d'école, celui ou celle avec qui vous vous entendez bien, avec qui vous partagez vos expériences, peut-être avez-vous d'autres activités en commun et tout cela vous rapproche. A tel point que vous êtes assis l'un à côté de l'autre. C'est profitable dans la cour mais en classe?

En cours de langue, vous devrez parfois (souvent?) travailler en groupe, aussi bien pour comprendre un même texte que pour vous exprimer en situation d'interaction dans les "jeux" de dialogues. Et vous aurez également des productions écrites à rendre ensemble. Dans la plupart des cas, on est plus intelligent à plusieurs que tout seul.

Mais une petite réflexion s'impose néanmoins... Qu'est-ce qu'un bon voisin de classe (qui peut d'ailleurs être une bonne voisine)?

Dans l'idéal, c'est celle ou celui qui vous aidera et que vous pourrez aussi aider. L'aide fonctionne au mieux quand elle est partagée, quand les deux jouent la carte "gagnant-gagnant". Soit au sein d'une même matière, soit entre plusieurs matières. Moi c'est l'allemand, toi les maths, moi c'est l'écrit, toi l'oral ou toi la compréhension et moi l'expression. Sachez que vous avez tout à gagner à mettre en commun et à partager vos compétences, plutôt que de rester seul dans votre coin. (Cela risque d'ailleurs d'être le cas plus tard lors de votre vie professionnelle et/ou familiale).

Vous êtes en classe pour progresser. Je sais que votre temps pour vous amuser est restreint (pôv' élèves, quelle drôle de vie ;-))) mais trouvez d'autres endroits pour ça !

Alors, ça vaut peut-être le coup d'essayer un voisinage plus efficace... Pas forcément le bon copain ou la bonne copine, celui ou celle avec qui vous allez bavarder sans écouter le cours mais celui ou celle qui vous fera progresser, avec qui vous allez travailler et vous poser les bonnes questions. Au fond de vous-même, vous savez très bien avec qui ça marche ou avec qui ça ne marche pas. Vous avez peut-être déjà été séparés... N'ayez pas peur de perdre votre bon copain ou votre bonne copine, il ou elle comprendra si vous lui expliquez. Et vous vous retrouverez à la pause ou à la cantine !

Le plus simple, c'est encore de tester...

 
 
Retour au sommaire