COMPRENDRE UN TEXTE EN ALLEMAND (Texte du livre ou texte de bac)
 
 

 

Qu'est-ce que ça veut bien vouloir dire "comprendre un texte"?

 
 

La question paraît anodine mais il existe tout un tas de techniques pour y voir un peu plus clair. Car il va s'agir de rendre le texte clair, de lui donner un sens. Les textes proposés veulent TOUJOURS dire quelque chose et si ça ne veut rien dire, c'est que vous avez mal compris... Sans un socle de connaissances minimum, cet exercice de devinettes des passages flous reste impossible d'où l'intérêt - notamment - d'une acquisition régulière de vocabulaire. La méthodologie ne comble pas toutes les failles!

Vous allez buter sur des mots eux-mêmes intégrés dans des phrases qui font partie d'un ensemble. Il faudra réagir en fonction de ces 3 données, de ces 3 niveaux (mot, phrase, paragraphe/texte).

I) Au niveau du mot "inconnu": 1) Est-ce un nom (marqué par une majuscule), un verbe, un adverbe, un pronom relatif? Fonctionne-t-il seul ou fait-il partie d'un groupe ? Déterminer sa nature vous aidera à trier ensuite sur le rapport de ce mot avec les autres. 2) Connais-tu d'autres mots de la même famille ou des mots composés à l'aide de ce mot qui pourraient t'aider à deviner le sens. Si c'est un nom composé, pense bien que le mode de formation est à l'inverse du nôtre (p.ex. der Kaffeelöffel : la cuillère à café), l'élément le plus important se situe à la fin du mot composé. Ne pas perdre de vue qu'à un moment donné, il s'agit de deviner le sens du mot en gardant toujours le critère de vraisemblance comme critère majeur entre deux ou plusieurs choix qui s'offriraient à toi.

II) Un mot inclus dans une phrase. Votre mot inconnu fait partie d'une phrase. Rien de tel pour faire le tri que de repérer le verbe, noyau de cette phrase et de voir comment le sujet et les éventuels compléments agissent avec le verbe. L'analyse de la phrase nécessite des connaissances grammaticales (nominatif, accusatif, tout ça tout ça, les déclinaisons ça sert aussi à ça!) et en sens inverse les connaissances facilitent l'analyse.

III) Une phrase dans un texte, un paragraphe. Appuyez-vous sur le message précédent la phrase floue ou le mot inconnu et le message suivant pour deviner le sens. Dans une situation donnée, il existe un nombre assez limité de réactions vraisemblables et possibles. Si le personnage du texte est triste, joyeux, étonné etc, que pouvez-vous en déduire sur la phrase précédente? Quelle réaction cela risque-t-il d'entraîner? Les textes proposés, notamment ceux du bac, répondent à une logique interne assez forte. La plupart des phrases dans un même paragraphe s'enchaînent en établissant des liens entre elles. Cause à effet, explication, précision. Par exemple, après ou avant un passage entre guillemets (marque du discours rapporté), on aura des infos sur le ton et/ou l'interlocuteur. Repérez les mots charnières, liens logiques ou chronologiques, surtout ceux qui marquent des ruptures.

 

Les exercices de compréhension sont limités, on retrouve (presque) toujours les mêmes : Richtig / falsch avec ou sans justification, remettre les énoncés dans l'ordre chronologique ou l'odre du texte (pensez à bien lire la consigne), qualifier l'attitude de tel ou tel personnage (triste, joyeux, égoïste, altruiste...), donner ou attribuer des titres selon les paragraphes ou citer un passage du texte pour montrer tel ou tel aspect.

Les repérages doivent vous permettre de faire du tri dans le texte et ce tri se décompose principalement en 2 points:

1) Repérages sur la multiplicité des personnages : qui fait quoi? Les rôle des pronoms personnels est alors capital : que remplace ce "er", "sie" ou "Ihnen"? Vous devez impérativement répondre à ces questions et vous le faites plus ou moins instinctivement. En cas d'incompréhension ou de caractère illogique ou surprenant, vérifiez bien ces points-là.

2) Multiplicité des actions : plusieurs actions s'enchaînent ou se mêlent. Le temps des verbes fournira des indications importantes sur l'antériorité de telle ou telle action (avec du prétérit après du présent par exemple) ou sur le caractère irréel de cette action (subjonctif II). Les indications spatiales ou temporelles relatives du type hier (ici), dort (là-bas), zu dieser Zeit / damals (à cette époque-là), am folgenden Tag (le lendemain), am vorigen Tag (la veille, le jour précédent) devront être situées par rapport à leur référentiel, par exemple "ici", c'est où exactement?

Pour les sujets de bac, vous pouvez commencer par lire les exercices de compréhension, ils vous donneront déjà un bon nombre d'informations (attention néanmoins pour le richtig/falsch, ça peut être faux!) et vous permettront de cibler vos recherches dès la première lecture.

Vous trouverez des sujets de bac sur internet pour vous entraîner, notamment sur le site des germanistes de la Réunion.

Pour vous montrer que vous n'avez pas besoin de tout comprendre dans un texte pour en saisir l'idée principale, lisez le texte suivant. Et si vous avez rigolé, pensez à toutes les stratégies mises en place pour comprendre ce texte en Europanto (1).

Toto et sa little sorella

Die Mutter van Toto lui demande to go shopping y le donne una liste de cosas zu kaufen.

Seine Mamma le dice auch :

– Bring la tua sorella mit !

Toto geht zum magasin, kauft todas las cosas, aber cuando er kommt zurück, seine little

sorella tombe dans un loch und disappear.

Cuando Toto arrive at home, seine Mutti le dice :

– Wo ist ta little sorella ?

Toto answers :

– Elle est dans un loch gefallen.

– Aber porque du hast elle nicht help um zu sortir ? dice la mother.

– Porque no estaba escrito sur la liste ! answers Toto.

(1) C. Perregaux et alii, ducation et Ouverture aux langues l'ole (EOLE), Neuchâtel, SG/CIIP,

2003, vol. 2. La séquence est décrite en détails dans le livre du maître (p. 133-142) et les documents

d'activité sont réunis "Documents élèves" (p. 41-48). Tous ces documents sont reproductibles.

 

 
 

retour au sommaire

retour à la page des secondes

retour à la page des premières

retour à la page des terminales