Du bon usage des traducteurs en ligne
 
 

Inspiré d'une chronique de François Rollin passée sur France Culture le 14 janvier 2011.

Pourquoi le cacher? Je sais que vous utilisez les moyens modernes pour vous éviter des efforts longs et pénibles mais vous ne semblez pas toujours prendre la mesure des limites de ces "aides"...

 
 

Petit exemple afin d'illustrer ce que peuvent donner les traducteurs en ligne.

 
     
 

Prenons au hasard la biographie en allemand d'un peintre que vous ne connaissez pas, Hans Holbein. Vous copiez la page Wikipedia en allemand que vous trouver sur lui et demandez au traducteur en ligne d'assouvir votre soif de connaissances sans effort. Ca donne ça:

Hans Holbein le plus jeune (* 1497 ou 1498 à Augsbourg ; † 29. Novembre 1543 à Londres) était un peintre allemand. Sur un Selbstbildnis qu'il a peint peu avant son décès, il se désigne lui-même que bâlois. Il compte parmi les Renaissance-peintres les plus importants. La jambe d'obtention est descendue à un Augsburger famille d'artistes important. Son père Hans Holbein le plus vieux fait partie des peintres connus de son temps. Son oncle Sigmund la jambe d'obtention, sur l'action de laquelle et le travail est toutefois peu connu a également travaillé artistiquement. Aussi un de ses frères, Ambrosius jambe d'obtention, était un peintre. Les frères dans l'atelier du père ont reçu votre formation artistique. Ils ont tiré en commun 1514 à Bâle, dans l'espoir de trouver un bon revenu dans la ville d'imprimeur fleurissant alors en tant qu'illustrateurs. Ici, Hans travaillait entre autres. pour Hans Froben et des livres illustrés comme une éloge les barrières d'Erasmus de Rotterdam et Utopia von Thomas Morus. En plus Hans s'est arrêté des travaux artistiques, autour de 1517-19 dans les Luzern. Le décès de son frère Ambrosius et le mariage Hans le D. Holbeins est probablement tombé dans l'année 1519. J. avec un plus vieil Elsbeth des quatre années Binsenstock, de la veuve d'un Gerbers bâlois ce qui lui a permis, la guilde de peintre bâloise (cité : Guilde au ciel) adhérer et 1520 citoyens de Bâle devenir. Quatre enfants, Philipp, Katharina, Johannes et Küngold vous ont mis au monde. L'épouse et les deux premiers enfants ont perpétué la jambe d'obtention dans son Bildnis célèbre de la femme de jambe d'obtention avec les deux enfants plus âgés (1528, musée artificiel Bâle) qui passe effectivement pour un à la première lente d'image qu'un artiste de sa propre famille a fabriquée.

ou un peu mieux ça sur un autre traducteur (remarquez bien que ce n'est pas encore la panade...)

:Hans Holbein le dernier (le plus jeune) (* 1497 ou 1498 à Augsbourg; + le 29 novembre 1543 à Londres) était un peintre allemand. Sur un autoportrait qu'il peignait peu avant sa mort, il s'indique lui-même comme habitant de Bâle. Il appartient aux peintres de Renaissance les plus considérables. Holbein provenait d'un Augsburger considérable la famille d'artiste. Son père Hans Holbein le plus âgé appartenait aux peintres connus de son temps. Artistiquement actif était aussi son oncle Sigmund Holbein sur l'activité de qui et l'ouvrage(l'usine,le mécanisme) est peu connu cependant. Aussi l'un de ses frères, Ambrosius Holbein, était peintre. Les frères recevraient son(leur) enseignement artistique dans l'atelier du père. En commun ils tiraient 1514 à Bâle, dans l'espoir de trouver un bon revenu dans la ville d'imprimeur fleurissant alors comme illustrateurs. Ici Hans travaillait et autres pour Hans Froben et livres illustrés comme la louange de la bêtise d'Erasmus von Rotterdam et Utopia de Thomas Morus. Pour les travaux artistiques, Hans s'arrêtait autour de 1517-19 au Lucerne.

Alors, convaincu? Dites-vous bien que dans l'autre sens, quand vous demandez de traduire en allemand, ça donne le même style aérien et enjoué que ci-dessus. Désolé, mais vous devrez vous en sortir tout seul (ou mettre au point un traducteur digne de ce nom) en suivant les bons conseils et les règles de grammaire! Bon courage... (On ne perd jamais son temps quand on fait des efforts!)

 
     
 
Retour au sommaire